PDC 5: Elle ne pouvait pas le lui dire

L’histoire de Gisèle

Elle ne pouvait jamais lui dire, par peur de la dévalorisation


Gisèle a 60 ans et est thérapeute. Elle est reconnue pour sa force face aux groupes qu’elle anime, sa personnalité rieuse et bienveillante, son franc parler, et son expertise qui lui vient d’une vie d’expériences et de formations, bien remplie.

Gisèle vit seule depuis sa dernière séparation.Elle a beaucoup d’occasions de rencontrer des hommes, et elle désire vraiment revivre une histoire romantique. Mais elle sent bien que malgré sa tendance spontanée et plutôt libre de vivre la proximité avec son entourage, malgré l’authenticité dont elle fait preuve dans sa manière de communiquer, elle ressent comme un frein intérieur lorsqu’elle est emballée par une personne.

Elle a ce sentiment désagréable que les autres mettent une certaine distance avec elle, et cela la rend triste , parfois même confuse. Elle sent cet élan à exprimer sa reconnaissance ou son admiration se figer avant de pouvoir aller le dire à la personne qui vient de la toucher.

Elle finit même par dire à ses amis proches qu’elle a le sentiment d’effrayer son entourage, et elle ne comprend pas pourquoi. Gisèle se met à observer toutes les précautions qu’elle se sent poussée à prendre pour engager une conversation dès que la personne en face exerce une attirance sur elle, et surtout comment elle retient les compliments qui lui viennent naturellement. Sauf qu’elle se sent enfermée dans une sensation désagréable, quelque chose de plus fort qu’elle, qui la maintient éloignée de ce qui pourrait se passer. La relation ne peut ainsi pas se faire.

Jusqu’au jour où elle rencontre Paul, qui franchement lui plaît, l’émeut, lui fait battre le cœur plus fort encore. Et elle va louper les moments où ils se retrouvent en proximité, où tout est possible, et où elle ne dira rien. Plus fort encore, elle sera poussée par une force intérieure à s’éloigner de Paul, l’air de rien, à chaque fois que celui ci tentera un rapprochement. Bref, une grosse galère.

De frustrations en frustrations, Gisèle tombera lentement dans le cercle infernal des soucis de santé divers, de fatigue chronique, de chutes et fractures répétés.

 

Un accompagnement lui permettra de revivre l’époque de son adolescence où son père, très sévère et très exigeant sur son comportement, lui interdisait toute fréquentation, tout rapprochement qu’il sentait automatiquement suspect, avec des garçons, surveillait ses moindres mouvements, ou sorties.

Mais surtout lui est revenu la manière dont son père était capable d’humilier et de rabaisser ses amis, devant tout le monde, dès que l’un ou l’autre faisait mine de s’intéresser à sa fille. Elle se souvient de ces séances d’humiliation et de punition infligées sans aucune raison, à ses copains , par un père qui semblait ne pas supporter l’idée que qui que ce soit s’approche de sa fille.

Et Gisèle ressent une immense tristesse, aujourd’hui, d’avoir été l’instigatrice involontaire de ces épreuves injustes qui obligeaient finalement ses copains à braver les circonstances et risquer le dénigrement et la dévaluation sans en comprendre les raisons.

Et un jour, devenue adulte, elle constate ne plus pouvoir donner de signes d’intérêt à quiconque l’attire ou qu’elle trouve intéressant, par peur (inconsciente) de l’exposer à la punition d’être amoindri et dévalorisé. Elle va comprendre que le temps est révolu de son père castrateur. Elle va découvrir que ce programme la vit par le bout du nez mais ne lui appartient pas. Et Gisèle pourra accueillir qu’il voulait peut être simplement la préserver de quelque chose dont il souffrait lui même, dans sa propre histoire, et pardonner….

 

Vous lisez peut être ces articles depuis le début de la semaine.  Si vous avez l’élan d’aller plus loin,  si vous avez envie de mieux comprendre comment vous fonctionnez…..ou dysfonctionnez…je vous invite vivement à vous inscrire ci dessous pour recevoir mes prochaines vidéos ( gratuites) pour aller plus loin, ensemble, dans l’investigation de nos dysfonctionnements.

Si ce sujet vous intéresse, je vous invite
à vous inscrire pour recevoir la série de vidéos ,
c’est totalement GRATUIT!

 

 

Cliquez ici pour laisser un commentaire 0 Commentaires

Laissez un Commentaire :