Désobéir pour grandir

 

Et si désobéir voulait dire :

Développer le bonheur de faire les choses par vous même, pour vous même ?

Arrêter d’avoir peur d’être montré(e) du doigt?

Tout d’abord, laissez moi vous raconter 2 histoires de mes clients :

Séverine ressasse :

 » Je suis en colère contre mon conjoint parce que je me tape tout ce qui est dans l’ombre et que lui récolte tous les honneurs parce qu’il rapporte l’agent dans la famille.

Je me sens inutile et ça me rend triste.

J’ai envie de changer mon quotidien mais j’ai peur de ce qui pourrait advenir.

J’ai peur d’exploser le couple.

J’ai peur de ne pas être capable d’autre chose.

alors je ne dis rien et j’assume. »

Et voilà , Séverine est persuadée qu’elle ne sait pas faire autrement!

 

Luc se morfond :

 » Je travaille comme un fou, pour satisfaire la demande de ma femme, de mes gosses, de ma petite amie…

Je veux pouvoir leur donner ce qu’ils demandent.

Je me sens de plus en plus vidé de substance.

Je ne sais plus qui je suis au milieu de tout ça, je m’épuise et je suis en train de tomber malade.

J’ai envie de tout envoyer bouler mais je n’y arrive pas.

J’ai peur de perdre ce que j’ai, d’être abandonné…

alors je serre les dents et je continue d’en chier.« 

Et voilà, Luc est persuadé que s’il ne se sacrifie pas, on ne l’aimera plus !

 

Peut être vous reconnaissez vous un peu ?

Bien sûr, les cas sont aussi nombreux que les êtres humains.

Mais il y a un truc que vous avez tous en commun :

Vous obéissez trop longtemps à ce que vous avez reçu et appris durant votre histoire éducative, à ce que la société vous dicte être possible ou pas.

Vous obéissez aveuglément aux lois des autres.

 

Vous obéissez parce que vous croyez que vous serez plus en sécurité.

Vous obéissez pour éviter les ruptures d’attachement.

Vous obéissez comme quand vous étiez petits…

Mais surtout, vous vivez dans l’illusion de maîtriser la situation.

Qu’en est il de ce que vous voulez vraiment ?

Qu’en est il de ce qui est réellement bon pour vous ?

Quand l’enfant désobéit à un parent,

c’est parce qu’il sait et sent ce qui est juste pour lui…

et souvent, ça se passe mal!

 

Du coup, l’adulte ne va plus désobéir, na va jamais dire non, par peur de:

  •  décevoir le parent, le patron…
  •  risquer de le dépasser
  • marquer sa différence et de mal le vivre
  •  perdre l’amour de l’autre
  •  découvrir la colère de voir ce qui a manqué
  •  se donner le droit de…et de déplaire

C’est ce qui arrive à l’adulte,

quand il n’obéit pas à son intuition,

il se punit lui même,

et finit par tomber malade.

Comment faire alors ?

Je pense ne pas me tromper beaucoup en imaginant

que vous aimeriez bien pourvoir vous débarrasser de cet enfermement.

Cela signifie :

  •  ne plus vouloir être le/la meilleur(e) ou parfait(e)
  •  ne plus craindre les jugements
  •  ne plus craindre de perdre une amitié
  •  ne plus avoir peur du manque
  •  ne plus croire à la fatalité
  •  ne plus s’auto-saboter…
  • ne plus retenir vos émotions
  • ne plus boycotter vos propres besoins
  • ne plus avoir peur de se rencontrer soi

Mais alors, obéir à quoi ?

  •  à vos vraies valeurs
  •  à votre besoin de quitter une relation qui n’apporte rien à l’un ni à l’autre
  •  à votre désir de changer d’habitudes
  •  à votre besoin de sens
  •  vos intuitions, vos ressentis
  •  à vous même
  • à votre OUI intérieur

exemple:

Mon automate dit: je suis toujours confus(e).

Si je désobéis,

alors je sais exactement ce que je veux!

 

Si ce sujet vous touche quelque part,

c’est qu’il y a urgence.

 

Si vous avez l’élan d’apprendre et de vous exercer à désobéir,

je vous propose,

pour un petit prix encore quelques jours,

un petit cahier de désobéissance

pour vous entraîner à changer votre quotidien.

 

cliquez pour voir la mini formation DPG

 

et n’oubliez pas que vous avez le pouvoir de dire OUI au changement !

 

Michelle Andrew

Thérapie psycho émotionnelle

Spécialisée dans la rencontre avec Soi

Site: https://masoititude.com/

Je vous accompagne vers votre meilleur!

 

 

Cliquez ici pour laisser un commentaire 0 Commentaires

Laissez un Commentaire :